Pawlis, la « ferraille » de Waly, tient à croasser

Il dansait pour Waly et avait profité d’un spectacle de celui-ci en Europe, pour faire faux-bond et s’y installer illégalement. Mais ne pouvant résister aux exigences de la vie en Occident, Pawlis est revenu et tient à se reconvertir en chanteur. Il a même réussi à jouer la première partie de quelques spectacles de Waly, qui l’a fait connaître. Mais son premier tube, « Ferraille » est plus un croassement qu’une mélodie. Ce qui pourrait irriter les multiples fans du « prince faramarère », s’il ne s’améliore pas. Car Pawlis meuble difficilement la galerie à l’image d’un certain Ouzin keita

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here