Le ministre des sous Amadou Bâ mal parti, Abdoulaye Diouf Sarr dans l’attente

De par sa position d’argentier du Gouvernement, Amadou Bâ s’est vu parachuter comme responsable de l’Apr au pouvoir dans son fief d’adoption, les Parcelles assainies de Dakar. Mais, l’homme, comme l’écrivait www.easydakar.com voulait plus : être le numéro 1 du parti présidentiel à Dakar afin de pouvoir devenir prochainement le Premier ministre du Président Macky, qui lui a inoculé le virus de la politique. Ainsi ses partisans avaient répandu la rumeur comme quoi il est devenu le patron de l’Apr dans la capitale sénégalaise. Une manœuvre politicienne qui a eu le contraire de l’effet escompté. Car, de Guédiawaye à Dakar-Plateau, en passant par Pikine et Rufisque, les responsables du parti de Macky disent Non à « toute forme de parachutage » d’un néophyte, qui n’a pas encore donné les preuves de sa représentativité régionale et entendent s’y opposer radicalement. C’est donc dire que le ministre des sous est mal parti. Une position mal aisée d’Amadou Bâ qui risque bien de profiter à son frère de parti et adversaire du moment, Abdoulaye Diouf Sarr, ministre et maire de Yoff.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here