Les 7 Sages douchent les ardeurs : «Le parrainage ne garantit pas la recevabilité des candidatures»

Les candidats qui ont pu valider leurs parrainages du Conseil Constitutionnel ne sont cependant sûrs de participer à la prochaine élection présidentielle. C’est la précision des 7 Sages qui l’ont publiée sur le site internet de l’institution le vendredi 28 décembre.

En effet, à en croire cette instance, les séances de vérification ne constituent  qu’«une étape du processus d’examen des conditions de recevabilité des candidatures qui sont cumulatives.»

D’ailleurs, rappelle l’organe, il faut savoir «d’une part que l’obtention du minimum requis des électeurs inscrits au fichier et du minimum requis par région ne préjuge pas de la recevabilité des candidatures ; d’autre part que la recevabilité s’apprécie au regard de l’ensemble des conditions exigées par les dispositions constitutionnelles, législatives et réglementaires et sera l’objet d’une décision du Conseil constitutionnel arrêtant la liste des candidats.»

Au vu de cette précision de taille, Macky Sall, Ousmane Sonko, Idrissa Seck, Pr Issa Sall, Me Madické Niang, qui ont tous passé le premier cap doivent encore attendre pour être certains de participer à la course pour la Présidence de la République en 2019.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here